Syriza suite

keep-calm-and-vote-for-syriza

« Laisser les Grecs voter en paix »

Le premier défi, pour Syriza, est donc bien d’obtenir une majorité qui lui permette de gouverner. Car dans la situation actuelle, s’il ne dispose pas de 151 sièges, il risque de ne pouvoir former un gouvernement. « Il faudrait que l’on laisse les Grecs voter en paix », s’insurge Dimitra. Les pressions ont en effet repris de plus belle, quitte à véhiculer des mensonges ou à exercer un véritable chantage. Antonis Samaras continue de s’adresser aux Grecs avec la rhétorique du chaos. La bourse d’Athènes, elle, a perdu 11 points à l’annonce des résultats.

« Les probabilités d’une nouvelle crise profonde en Grèce avec une possible sortie de la zone euro sont de l’ordre des 30%. C’est un risque important », estiment les analystes de chez Berenberg. Le FMI suspend les discussions et, donc, le versement de la prochaine tranche d’aide à la Grèce. Bref, la machine mise en œuvre consiste à faire croire que Syriza souhaiterait une sortie de l’euro. Pierre Moscovici a d’ailleurs appelé les électeurs et les dirigeants politiques grecs à soutenir « le nécessaire processus de réformes favorables à la croissance » afin que « la Grèce prospère à nouveau au sein de la zone euro ». Son chef de file, Alexis Tsipras, ne cesse de dire qu’il veut en finir avec les politiques d’austérité, mais ne s’est pourtant jamais dit favorable à une sortie de l’euro.

À l’issue du scrutin, Alexis Tsipras a lancé : « C’est un jour historique. Avec la volonté du peuple, dans quelques jours, les plans d’austérité appartiendront au passé, l’avenir peut commencer ». Instaurer un nouveau rapport de forces et proposer des alternatives à l’austérité, serait-ce ce qui gêne les dirigeants européens ?

Regards décembre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s