Le fond de l’air est rouge

fondrouge-z2-haut-3651661gpqfo_2587

Chris Marker, un an après sa mort, bondit parmi nous tel un chat : exposition au Centre Pompidou, coffret de dix DVD, films de retour en salle. Plein feu sur Le fond de l’air est rouge, documentaire critique et frondeur, qui aide à interpréter le monde tout en poussant à le transformer.

De Che Guevara à Rudi Dutschke, de Lénine à Mao, de Charonne à la rue Gay-Lussac, de Cuba à Santiago, « Le fond de l’air est rouge » retrace la montée puis la retombée des utopies révolutionnaires des années 60 et 70. Ce film-culte de Chris Marker constitue un extraordinaire montage d’archives, dans une nouvelle version rééditée par l’auteur.

1967 – 1977 : années capitales de l’histoire mondiale

« … Au cours de ces dix années, un certain nombre d’hommes et de forces (quelquefois plus instinctives qu’organisées) ont tenté de jouer pour leur compte, fût ce en renversant les pièces. Tous ont échoué sur les terrains qu’ils avaient choisis. C’est quand même leur passage qui a le plus profondément transformé les données politiques de notre temps. Ce film ne prétend qu’à mettre en évidence quelques étapes de cette transformation. » Chris Marker

Images officielles, bouts de films, chutes de reportages, bobines négligées sont les matériaux de cette fresque majeur dans la filmographie de Chris Marker et dont le visionnage se clôt sur le déroulant suivant : « Les véritables auteurs de ce film sont les innombrables cameramen, preneurs de son, témoins et militants dont le travail s’oppose sans cesse à celui des pouvoirs, qui nous voudraient sans mémoire. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s