Nourrir les villes

wachsen_lassen112-1024x585

Kreuzberg Berlin

Différents modèles ont récemment vu le jour, qui sont aux antipodes les uns des autres. Entre une agriculture de plus en plus industrialisée et des productions bio, des potagers collectifs et des serres géantes, ce documentaire passe en revue quelques exemples. Près de Bangalore, en Inde, l’agronome néerlandais Pieter Smeets a ainsi créé un « agro-parc » géant, censé approvisionner la mégapole de façon plus efficace. Berlin, à l’inverse, est devenue la capitale de l’urban farming, ou agriculture urbaine, un mouvement qui a le vent en poupe. De nombreux projets se développent notamment sur l’ancien aéroport de Tempelhof et à Kreuzberg, à travers jardins partagés et réseaux de consommation locaux. À Bâle, Roman Gaus, lui, investit les toits d’usine pour faire de la pisciculture et du maraîchage. Des expériences qui, selon Felix zu Löwenstein, représentant de la filière bio allemande, ne suffiront pas à nourrir la ville de demain : dans son livre Food crash, il sonne l’alarme face à la disparition des terres agricoles.

http://www.arte.tv/guide/fr/047870-000/nourrir-les-villes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s