Jafar Panahi un cinéaste en prison

jafar-panahi_articlephoto

La Berlinale se poursuit avec la projection de « Pardé »du réalisateur iranien Jafar Panahi. « Pardé » qui signifie « rideaux tirés » est un huis clos qui a été tourné clandestinement. Car Jafar Panahi est interdit de travail par le régime iranien. Assigné à résidence, il n’a d’ailleurs pas pu se rendre à Berlin.

http://videos.arte.tv/fr/videos/parde-projete-sans-panahi–7323036.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s