Liberté de presse en Grèce

Vouloir lutter contre la fraude fiscale va-t-il bientôt devenir un délit en Grèce ? Le journaliste grec Kostas Vaxevanis a été arrêté dimanche 28 octobre, puis relâché dans la nuit. Motif : avoir publié dans le magazine Hot Doc une liste de 2.059 de ses compatriotes détenteurs de comptes bancaires suisses. Il est accusé de violation de la loi sur la publication de données privées.

Cette liste a été transmise en 2010 par Christine Lagarde, alors ministre française des Finances, à son homologue grec du gouvernement socialiste de Georges Papandréou. Les informations proviennent d’un employé de la banque HSBC en Suisse [1], poursuivi depuis pour vol par son employeur.

Source : Bastamag octobre 2012

Photos : « les hommes du président » A.Pakula 1976

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s