Teikei, une alternative à l’agriculture productiviste

Le système du Teikei s’est mis en place dans les années 1970 au Japon : Suite à de graves incidents sanitaires et environnementaux, des femmes au foyer, citadines et aisées, se sont regroupées pour acheter collectivement des aliments sains directement à des producteurs agricoles. Face à la modernisation à tout va de l’agriculture, elles souhaitaient promouvoir une agriculture qui ne rendrait ni la terre, ni personne malade. Les labels ne sont pas nécessaires, la relation consommateur/producteur est fondée sur la confiance et va bien au-delà du lien commercial. La vente est un détour pour établir des relations. Dans chaque point de vente, les femmes attendent les agriculteurs amenant les livraisons hebdomadaires en camionnette, avec un sourire et un thé. Le système est élaboré au fil des expériences, dans une structure participative où chacun intervient. Aujourd’hui, les fondateurs sont toujours membres actifs de ces réseaux. L’autosuffisance est une condition requise de l’autonomie des paysans. ICHIRAKU, père fondateur du mouvement Tekei, prêche l’esprit d’autonomie et l’entraide pour mieux vivre ensemble. La diversité est une richesse, une attention envers les autres est l’acte le plus louable pour mieux vivre ensemble. Trois principes fondent nombre de ces démarches : les prix sont fixés par les producteurs ; les consommateurs acceptent la totalité des produits récoltés ; en cas d’aléa, la perte est compensée par les consommateurs.

Liens :

http://www.liens-socio.org/Du-Teikei-aux-AMAP-Le-renouveau-de

http://www.arte.tv/fr/les-moissons-du-futur/6815836.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s