Merkel Hollande à Reims

Ce 8 juillet 2012 Angela Merkel et François Hollande célèbrent à Reims les 50 ans de la réconciliation franco-allemande. Après deux guerres mondiales, l’Union européenne a été construite au nom du « plus jamais ça ». Aujourd’hui, les politiques d’austérité – similaires aux politiques déflationnistes menées dans les années 1930 – ont déjà jeté un jeune sur deux au chômage dans les pays d’Europe du Sud. Elles accentuent la récession et la crise sociale partout en Europe tandis que les « PIGS [1] » et les immigrés sont désignés comme boucs-émissaires de la crise.

Le Pacte budgétaire, que l’Allemagne a déjà ratifié et que François Hollande veut maintenant adopter tel que négocié par Nicolas Sarkozy (en dépit de ses promesses électorales), va renforcer ces politiques et étendre leurs dégâts sociaux et démocratiques (Cliquer ici pour signer la pétition pour un référendum sur le Pacte budgétaire).

Pourtant, en Allemagne et en France, des voix s’élèvent, de plus en plus nombreuses, pour dénoncer l’aveuglement de ces classes dirigeantes, françaises comme allemandes, qui mènent la zone euro et l’Europe à une catastrophe annoncée. Ces voix s’unissent et travaillent, avec les forces progressistes de toute l’Europe, à refonder l’Union européenne sur des bases solidaires et démocratiques. C’est le sens de l’action commune que mèneront Attac Allemagne et Attac France et leurs partenaires français et allemands à Reims ce 8 juillet au matin.

Attac France,
le 5 juillet 2012

[1] PIGS (littéralement, « porcs » en anglais) est un acronyme pour désigner quatre pays de l’Union européenne: Portugal, Italie, Grèce et Espagne (« Spain », en anglais).

  • Déroulé provisoire de l’action : 9h30-11h

Angela Merkel et François Hollande se retrouvent à Reims pour célébrer leur Union pour l’austérité européenne. Ils sont accompagnés par l’archevêque De Barroso, représentant de la Sainte Commission Européenne, et par leurs invités financiers.

Après avoir été sacrés Reine et Roi de l’austérité (recevant le sceptre de l’austérité en forme de ciseaux), ils trinquent autour d’une excellente cuvée de champagne rémois et défilent dans les rues de Reims en remettent des cadeaux à leurs amis financiers (services publics, retraites, droit du travail…) à la population (ciseaux pour faire soi-même ses coupes budgétaires).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s